• Connaissez-vous les vertus médicinales de la bourse-à-pasteur, cette fleur blanche fréquente en Europe ? J’ignore si l’on peut encore en trouver à Rome ou en Argentine… La garde des Sceaux m’a chargé de lui en rapporter rapidement. Suite aux conseils de la poissonnière, j’ai emprunté un sentier, un chemin vert arboré et fleuri mais rien, sinon des rennes en liberté. J’ai alors suivi une route nationale, me suis arrêtée dans plusieurs endroits : une cité antique, un temple, un hôtel de ville, la chapelle d’un vieux village et j’y ai croisé des personnes surprenantes : un chanteur d’opéra, plein de gaîté, qui m’a offert un thé au jasmin avec une madeleine, deux frères invalides dont le cadet avait pour ambition de devenir Président de la République pour sauver la nation, disait-il, et même le sosie de Victor Hugo qui tenait un petit commerce. Tous m’ont conseillé de me rendre en Egypte au pied des Pyramides…

    Quelle est la particularité de ce texte ?

    La fleur

    La réponse (à surligner) : ce texte contient 27 stations de métro parisiennes.

    Une petite liste (toujours utile!) : http://www.itineraire-metro.fr/stations/


    11 commentaires
  •                


    1 commentaire
  • Samedi matin, à Rome. Madame pose sa valise, revêt une jupe, s’étale, Madame rêve. Le mari de Madame  lit. A la télé, le pape récite le Pater et avale vite le vin-apéritif avec un ami curé.  La papamobile recule. Le curé, le visage pâle, dit : « Oh ! Il a bu la carafe de vin ! »  Amusé, le pape le bénit.  Amen !

    Ce petit texte suit une contrainte, laquelle ?

    Le pape s’amuse

    Si vous voulez essayer, une petite liste peut aider :
    http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDeMotsComposesdUneAlternanceConsonneVoyelle


    7 commentaires
  • Le défi : réussir la recette le plus vite possible. Alors, évidemment, si tu es en train d’écouter la prière dominicale, tu risques de prendre un peu de retard. Attention, si tu es trop snob, passe ton chemin !

    As-tu déjà goûté au caribou en sauce ? Bien sûr, cela ne ressemble en rien à une recette à base de volatile mais tu vas voir, c’est délicieux.

    Dans un saladier, tu fais un cercle avec de la terre entourée d’eau.
    Tu mets de l’eau encore et encore jusqu’à ce que la terre soit bien imbibée.
    Lorsque le mélange est prêt, tu ajoutes un colorant rouge foncé et tu mélanges à nouveau.
    Tu enlèves la chair de l’animal sauvage. Tu le mets dans le four un peu plus de deux heures.
    Tu verses le mélange à base de terre sur la viande et voilà, c’est prêt !

    13 villes françaises cachées dans cette recette.
    Le principe du jeu  : trouver des synonymes aux mots en bleu. Ces synonymes sont des homophones de villes de France.
    (ex. la terre entourée d'eau = L'île/Lille, prière dominicale = messe/Metz). 

    Recette du jour de l'an


    20 commentaires
  • 14 pays sont cachés dans cette petite histoire.

    « Le bilan est réussi ! Enfin libres ! » S’écrie-t-il tout en explorant les différentes issues de la galerie d’art. Cet homme a vraiment une drôle de manière de vivre. C’est un artiste. Il plane tout le temps. Un peu illuminé aussi. Par exemple, il prétend réparer l’âme brisée des gens. L’autre jour, il m’envoie un mail, on dîne ensemble avec son chien (il ne me demande pas si cela me dérange ou pas…) Au moment de partir, il enfile une combinaison en métal et m'affirme que c’est salutaire. Etrange, non ?

    Dans quels pays ?

     

    Le principe : trouver des anagrammes de 14 mots du texte pour retrouver les pays.


    9 commentaires
  • Un petit jeu de mots avant la fin de l'année.
    Il y a un thème : les monuments du monde.
    Pour les retrouver, lisez les définitions à voix haute sans trop articuler.
    L'initiale correspond aux pays où ils se trouvent.

    1.  Mâchouille dix choux - P

    2.     2.   La cour te bise - I

    3.     3.   Le col hissé - I

    4.      4.  L’âcre obole - G

    5.      5.  L’asphalte tue la lumière T - EU

    6.     6.   Là-bas, y niquent cent chaudes filles - T

    7.      7.  La base unique sans père – I (V)

    8.      8.  L’amour des lames hante l’action - I

    9.      9.  L’algue à jars- E

    10.  10.  L’air en barre, deux quadras gênent - C

    11.   11. L’agitée en tête d’huître - C

    12.  12.  Le bar des non ! - G

    13. 13.   L’otage a mal - I

    14.  14.  Les mites ragent - R

    15.   15. La pépite scie l’aine - D

    16.  16.  Bique pleine - A

    17.  17.  Les pies rapides déguisées - E

    18.  18.  Largue  le cri : ronfle ! - F

    19.  19.  A quatre, elles dallent l’autre lame – F

    20.  20.   Le long bras – E

     


    2 commentaires
  • « Un arrière-goût  de brûlé, ce rôti ! » Lâcha le râleur extrêmement fâché. L’hôtesse pâlit, blêmit, paraît plutôt gênée, embêtée. Elle goûte le rôti et reconnaît : « Infâme... » Elle ôte le dîner à la hâte puis disparaît.

    En sous-vêtements, le maître d’hôtel, sûr de lui et sans-gêne, apparaît et enchaîne aussitôt : « Goûtez plutôt à la pâtisserie, une forêt-noire ! »

    Le râleur opiniâtre mâche goulûment son gâteau et s’entête : « Dégoûtant ! »

    La contrainte de ce texte ? (pour la découvrir surligner le « blanc » ci-dessous avec la souris)

    Tous les mots du texte (à l’exception des « petits mots » : articles, prépositions, pronoms…) ont un accent circonflexe !

    Maître d'hôtel trancheur (1948-Antonietti)


    1 commentaire