• Incipits

     

    Voici un petit texte constitué de 10 incipits de livres célèbres de la littérature française. Je vous propose de retrouver les œuvres auxquelles ils appartiennent.

    Amis lecteurs qui ce livre lisez,
    la première chose que je peux vous dire c'est (que) l
    orsque j'avais six ans - quoi que puisse dire Aristote et toute la Philosophie- Denise était venue à pied de la gare Saint-Lazare le 15 septembre 1840, vers six heures du matin. Sur ce sentiment inconnu dont l’ennui, la douceur m’obsèdent, j’hésite à apposer l'étonnement manifesté par le jeune homme descendu de cheval, quand la caissière lui eut rendu la monnaie de sa pièce.
     

     

    Les auteurs, dans l'ordre d'apparition :
    Rabelais, Romain Gary, Saint-Exupéry, Molière, Zola, Flaubert, Sagan, Balzac, Albert Cohen, Maupassant.

     

    Les réponses avec les phrases complètes

     

    Lorsque j'avais six ans j'ai vu, une fois, une magnifique image, dans un livre sur la Forêt Vierge qui s'appelait "Histoires Vécues". Le petit prince, Saint-Exupéry


    La première chose que je peux vous dire c'est qu'on habitait au sixième à pied et que pour Madame Rosa, avec tous ces kilos qu'elle portait sur elle et seulement deux jambes, c'était une vraie source de vie quotidienne, avec tous les soucis et les peines. La vie devant soi, Romain Gary

     Denise était venue à pied de la gare Saint-Lazare, où un train de Cherbourg l'avait débarquée avec ses deux frères, après une nuit passée sur la dure banquette d'un wagon de troisième classe. Au bonheur des dames, Emile Zola


    Descendu de cheval, il allait le long des noisetiers et des églantiers, suivi des deux chevaux que le valet d'écurie tenait par les rênes, allaitdans les craquements du silence, torse nu sous le soleil de midi, allait et souriait, étrange et princier, sûr d'une victoire. Belle du seigneur, Albert Cohen

    L'étonnement manifesté par le jeune homme en recevant une fiche numérotée en échange de son chapeau, dont heureusement les bords étaient légèrement pelés, indiquait assez une âme encore innocente. La peau de chagrin, Balzac

    Sur ce sentiment inconnu dont l’ennui, la douceur m’obsèdent, j’hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse. Bonjour tristesse, Françoise Sagan

    Le 15 septembre 1840, vers six heures du matin, la Ville-de-Montereau, près de partir, fumait à gros tourbillons devant le quai Saint-Bernard. L'éducation sentimentale, Gustave Flaubert


    Quand la caissière lui eut rendu la monnaie de sa pièce de cent sous, Georges Duroy sortit du restaurant. Bel ami, Guy de Maupassant

     

    Quoi que puisse dire Aristote, et toute la Philosophie, il n’est rien d’égal au Tabac, c’est la passion des honnêtes gens. Dom Juan, Molière


    Amis lecteurs qui ce livre lisez,

     Despouillez vous de toute affection.
    Gargantua, François Rabelais

     

    C'est assez fascinant un incipit, non ? Je rêve d'un livre où il n'y aurait que des premières phrases. :-)

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Août 2015 à 16:40

    Coucou sandrak

    Je te propose

    Rabelais - Amis lecteurs qui ce livre lisez - Gargantua
    R. Gary - La première chose que je peux vous dire c'est  - La vie devant soi
    Saint-Exupery - Lorsque j'avais 6 ans - Le petit Prince
    Molière - Aristote et toute la philosophie - Don Juan
    Zola - Denise était venue à pied de la gare St Lazare - Au bonheur des dames
    Flaubert - le 15 septembre 1840, vers six heures du matin - L'éducation sentimentale
    Sagan - Sur ce sentiment...j'hésite à apposer - Bonjour Tristesse
    Balzac - L'étonnement.... le jeune homme - La peau de chagrin
    Albert Cohen - Descendu de cheval - Belle du Seigneur
    Maupassant - Quand la caissière lui eut rendu la monnaie de sa pièce - Bel Ami

     

    Je te souhaite une belle journée
    Bisous
    Chronique

     

    2
    Mardi 11 Août 2015 à 17:07

    coucou Chronique, bravo, tout est sa place :-)

    bises et bonne fin d'après'm

    3
    Jeudi 20 Août 2015 à 17:17

    Je passe pour te faire un petit coucou.. j'espère que tes vacances se passent comme tu l'espères

    Gros bisous et belle fin de journée

    Chronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :