• Drôle de dîner

    « Un arrière-goût  de brûlé, ce rôti ! » Lâcha le râleur extrêmement fâché. L’hôtesse pâlit, blêmit, paraît plutôt gênée, embêtée. Elle goûte le rôti et reconnaît : « Infâme... » Elle ôte le dîner à la hâte puis disparaît.

    En sous-vêtements, le maître d’hôtel, sûr de lui et sans-gêne, apparaît et enchaîne aussitôt : « Goûtez plutôt à la pâtisserie, une forêt-noire ! »

    Le râleur opiniâtre mâche goulûment son gâteau et s’entête : « Dégoûtant ! »

    La contrainte de ce texte ? (pour la découvrir surligner le « blanc » ci-dessous avec la souris)

    Tous les mots du texte (à l’exception des « petits mots » : articles, prépositions, pronoms…) ont un accent circonflexe !

    Maître d'hôtel trancheur (1948-Antonietti)


  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Décembre 2014 à 11:05

    tu as bien raison de ce beau temps mieux vaut mettre un chapeau !! ;-)

    bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :