• Au château

    Trois musiciens noctambules rendent visite au souverain.
    La tristesse du roi est difficilement soutenable. Les danseuses sont bien là pour le divertir mais rien n’y fait. Pas même le baiser fougueux de l’une d’elles. Le rêve se transforme en cauchemar. L’homme veut oublier mais la persistance de la mémoire prédomine. Le cri terrible et épouvantable le hante. Maintenant, il se souvient de la naissance de Vénus, sa dernière fille. Quant à Edgar, le fils de l’homme, il vit désormais reclus dans une chambre à Brooklyn.
    Le temps passe, midi sonne : un des musiciens propose au roi d’aller déjeuner sur l’herbe dans la cour du château…
     

    Suite de Martine :

    "Mais ses idées noires l'entraînent dans une ronde de nuit.. Danse, dans une nuit étoilée avec les demoiselles d'Avignon ...il revoit le grand dragon et la femme habillée de soleil."

    Ce texte suit une contrainte. 12 titres à repérer. 

    A suivre si vous êtes inspirés...

    Au château des Pyrénées  

     

    B[LUDO]G, tout bon + un que je n'avais pas.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Mars 2015 à 18:27

    Trois musiciens - Diego Velázquez
    La Tristesse du roi - Henri Matisse.
    Danseuses - Edgar Degas
    Le Baiser - Gustav Klimt
    Le Rêve - Édouard Detaille ou Le Rêve - Salvador Dali
    Le Cauchemar - Johann Heinrich Füssli
    La Persistance de la mémoire (Les Montres molles) - Salvador Dali
    Le Cri - Edvard Munch
    La Naissance de Vénus - Sandro Botticelli
    Le Fils de l'homme - René Magritte.
    Chambre à Brooklyn- Edward Hopper
    Le Déjeuner sur l'herbe - Édouard Manet

    Et pour le plaisir
    (Midi sonne ->) L'Angélus - François Millet

    2
    Dimanche 29 Mars 2015 à 19:17

    Il y aurait deux tableaux de Hopper ?
    Noctambules - Edward Hopper

    3
    Lundi 30 Mars 2015 à 17:21

    merci et bravo à toi
    il y avait d'autres artistes pour Les trois musiciens (Léger ou Picasso)
    et Rodin pour le baiser
    je n'avais pas le cauchemar
    eh oui 2 Hopper pour le prix d'un ;-)

    4
    Samedi 4 Avril 2015 à 09:35

    bon je propose : "Mais ses idées noires l'entraînent dans une ronde de nuit.. Danse, dans une nuit étoilée avec les demoiselles d'Avignon ...il revoit le grand dragon et la femme habillée de soleil."
    ....ah le délire permet tout !! happy

    5
    Samedi 4 Avril 2015 à 21:38

    Super, Martine ! j'en trouve 4, c'est bon ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :